Cassis comme ça

Il suffit parfois de quelques heures pour tout oublier. Pour s’évader vers un ailleurs où tout n’est que douceur et langueur. Planquée du vent, à l’abri de ses calanques, Cassis, gourmande par son nom, invite à l’évasion. Contraste de couleurs et de matières, elle mêle une roche crème ou ocre, à la palette turquoise, émeraude et saphir de son eau.  Mystérieuse, elle se perd à travers une faune grimpante, piquante,  sous un soleil écrasant. Toujours. Alors, pendant quelques heures, on revit au rythme de la lumière du jour. C’est à l’aube que l’on marche sur les sentiers poussiéreux et que l’on apprécie la fraîcheur des criques limpides. L’après-midi, à l’ombre des pins et bercés par le chant des cigales, on se laisse aller à la rêverie et à tous les possibles. Enfin, plus tard, le village  séduit au crépuscule.  Ses ruelles fleuries, son banc vieilli sur la place de l’église et le doux murmure de ses vagues... Cassis est comme ça : la douceur méditerranéenne telle qu’on l’aime.

 

Bon week-end à tous ceux qui partent ce soir !

Posts created 73

Un commentaire pour “Cassis comme ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.