Sois gentil, fais ce que je te dis.

Vous savez, chaque mois, nous les girls on est légèrement tendues… C’est le
moment où les hormones prennent de façon intrusive le contrôle de notre
corps, de notre tête, de tout notre être. En plus de devoir utiliser de
bonnes vieilles culottes moches histoire de limiter les éventuels risques
dramatiques sur notre tanga princesse tam tam préféré, on devient aussi
ingérables.

Schizophrénique.

Le gentil petit chat devient soudainement un véritable lion, la petite
poupée une véritable sorcière et la petite chérie devient pire que la
belle-mère. Le drame est là : quelques degrés en plus dans le corps, un
bouton mal placé qui accompagne toujours cette phase de bonheur intense, et
on devient dingue pour un rien !

Hystérique.

Et quand en plus, IL ne fait aucun effort pour comprendre – voire anticiper-
la situation (qui est pourtant récurrente chaque mois), notre délire
passager augmente en conséquence.  C’est ma théorie : associé à notre
désordre hormonal, IL en profite pour tout donner aussi et nous faire tout
et n’importe quoi. Par exemple, lâcher la phrase qui lui brulait les lèvres
depuis les 28 derniers jours « Mais qu’est ce que t’es chiante (quand t’as
tes ranianias) »… ou se frotter à ELLE, calinou comme jamais, alors que
techniquement, c’est pas le bon jour… ou encore à ne pas être là ou
mignonnet quand ELLE, elle veut.

Psychotique.

Conclusion : IL n’a qu’a bien se tenir pendant 3 jours par mois. C’est pas
si compliqué, quand ELLE le supporte les 27 autres jours…

Noisette

Posts created 73

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.