Aurélie et Sylvie, ça fait Brigitte.

Ne vous y méprenez pas, on ne change pas de nom ! On débute seulement en douceur notre petite révolution, avec l’arrivée dans nos lignes, d’une nouvelle contributrice Espiègle  ! Toute fraîche. Toute pimpante. Et pleine de piquant. Comme nous ! Puisqu’on ne vous dévoilera pas tout d’elle d’un seul coup… (suspense)… On vous dira simplement qu’elle a envie de s’exprimer sur ces coups de coeur, ses coups de gueule, ses envies et peut-être même sur ses morceaux de vie choisis… En attendant, on vous laisse avec elle, pour son premier sujet fétiche : la musique ! 

  « Brigitte, un groupe français composé de deux trentenaires hypes, rétro, bobo. Mais pas que.

C’est un opus bienfaisant, un joyeux package, un joli méli-mélo d’esthétisme mélodieux, de mélodie légère, de légèreté sonore, de sons à écouter sans relâche … Les voix s’accordent à merveille et c’est un pur bonheur à l’écoute. Aucune fausse note pour ce duo féminin, on est surpris à chaque nouveau morceau. On est porté à l’écoute de chaque titre tellement il y a de changements de rythmes et de ruptures. Au début on est surpris, ensuite on les attend avec impatience car on les aime ces césures : tantôt accélérations, tantôt ralentissements, tantôt un bric à brac de sons aussi entraînants que délurés.

Brigitte c’est aussi un premier album avec des pépites de textes parfois graves, parfois légers. On se laisse bercer par la candeur de certains titres comme Cœur de Chewing gum ou Après Minuit. On compatit au profond dilemme de la jeune femme de Monsieur je T’aime. On adore l’audace et l’originalité de Jésus Sex Symbol. On ne se lasse pas de regarder le clip de Battez-Vous et de fredonner… ce morceau là et tous les autres. Aucun d’entre eux n’est zappé à l’écoute, ce serait pêcher.

Et puis cette reprise de Ma Benz (NTM), simplement sublime et tellement plus sensuelle que l’originale (oups, sorry Joey). On l’écoute et le titre se mut en un véritable aphrodisiaque. On en saisit les paroles mieux que jamais, à la fois chuchotées et sexy.

Mais Brigitte ne s’arrête pas là. Quand je dis univers, j’entends musical mais aussi esthétique. Une pochette vintage (il paraît que c’est à la mode), des tenues de scène sixties (encore du vintage), paillettes, headbands et compagnie, telles des reines d’ABBA. J’adore, je like, j’aime, je kiffe, bref vous aurez compris. C’est sans doute du ‘marketing’ – et alors ? ça marche, c’est tout. Je me suis laissé piéger, tenter, séduire. Pardon, je recommencerai plus.

Enfin, jusqu’au prochain chef d’œuvre musical français – cocorico. »   C.

Posts created 73

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.